L'aventure

L'IMPLANTATION DANS L'ESPACE-TEMPS

Vieljouvès, toponyme occitan ("les vieux jeunes"), aujourd'hui francisé Vieljouve ou Vieljouves selon les cartographies, est un lieu-dit situé en pleine nature sur le versant Sud de la montagne du Bougès, à 930 mètres d’altitude, dans les hautes vallées cévenoles schisteuses, en bordure du Parc National des Cévennes.

Au printemps, c'est la floraison des arbres fruitiers, des prairies et des genêts qui tapissent la montagne de leur jaune éclatant.

L’été apporte son lot de réjouissances. Les sommets se couvrent de violet, c’est la floraison des bruyères.

En automne vient le temps de la récolte des fruits et des champignons. Les fonds de vallées se noient dans les brumes matinales.

Avec l’hiver arrive la neige et l’éclat de la lumière qui aiguise les reliefs.

A chaque saison, sa spécificité. Et chaque saison, la vie au grand air et la rencontre avec la Nature.

L’HABITAT ECOLOGIQUE

Depuis 1992, beaucoup de travaux ont été effectués pour restaurer le mas en écoconstruction. J'ai décidé de privilégier les matériaux locaux et traditionnels : pierres de schiste, lauzes, bois de châtaigner et de mélèze, enduits à base de chaux,… et les matériaux écologiques. Quelques courbes ont trouvé place dans cette architecture vernaculaire : une balustrade-ondine, une porte ronde, une mosaïque florale. L’isolation est en fibres végétales : fibres de lin, chanvre, liège, panneaux de bois… Les lasures et huiles dures sont à base d’huile de lin et d’essences d’agrumes.



Dès 1993, nous avons construit un capteur solaire pour produire l’eau chaude sanitaire. Des ailettes en aluminium laqué noir captent l'énergie solaire et communiquent la chaleur aux tuyaux de cuivre dans lesquels circule l'eau. Deux sondes de température régulent ce système mis au point par l'association "les Ateliers de la rue Voot" à Bruxelles. Un tout grand merci à Jean pour ses précieux conseils pour la mise en oeuvre à distance.



La toiture de lauzes à l'ancienne sur un petit bâtiment existant est achevée depuis octobre 2009. J’ai taillé chaque lauze à la marteline, puis je les ai calibrées et clouées sur la sous-toiture qui s'appuie sur une charpente traditionnelle en châtaignier. L'isolation est en panneaux de liège.



Nous sommes adhérents de l'Association Cévennes Ecotourisme et ainsi engagés dans une démarche de progrès. Nous sommes signataire de la Charte Européenne du Tourisme Durable et Etablissement recommandé par le Parc National des Cévennes.



LE JARDIN POTAGER ET LES ACTIVITES DE LA FERME ASINE, APICOLE ET MEDICINALE

Il a fallu débroussailler le terrain et les ruines envahies par des entrelacs de ronces avant de pouvoir s’imprégner des espaces extérieurs. Les broussailles et les tailles des arbustes servent à l’élaboration d’un «compost des Templiers».

Pour le maraîchage, nous cultivons en expérimentant différentes méthodes d’agriculture biologique. Nous apportons aux légumes et aux plantes des soins au moyen de préparations d’extraits fermentés de plantes que nous préparons. La permaculture, le calendrier des semis de biodynamie, la méthode de rotation des cultures de Gertrude Franck, le compost des Templiers et les soins biologiques sont les méthodes que nous privilégions. Nos ânes débroussaillent les prés et nous fournissent du fumier.

Vous pouvez visiter notre Jardin de Simples et découvrir les plantes médicinales.

L’APICULTURE

Nos abeilles butinent les fleurs et fécondent les arbres fruitiers. Nous utilisons des cires et des soins biologiques pour nos ruches. Nous effectuons une seule récolte par an. Nous continuons à développer le rucher et à nous émerveiller en découvrant le monde fascinant de l’abeille.

LA PHYTO-ASSAINISSEMENT DES EAUX PAR BASSINS FILTRES PLANTES

Les eaux usées d'une partie des bâtiments sont assainies de façon autonome par des bassins-filtres plantés de plantes aquatiques construits selon la méthode mise au point par l'Association Eau Vivante (infos ici) à laquelle nous avons adhéré et pour laquelle nous étions « Vitrine 48 » pour la Lozère durant plusieurs années. Nous continuons aujourd'hui promouvoir ce système et à répondre à vos questions. Après un passage dans les bassins plantés de roseaux, joncs du chaisier et iris des marais, l'eau alimente une petite mare où elle est pompée pour l'arrosage du jardin. Au mois de mars, des grenouilles rousses viennent y pondre leurs oeufs. En parallèle, des toilettes sèches écologiques ou toilettes à litière bio-maîtrisée permettent d'éviter les rejets et les pollutions dans les eaux de surface et contribuent à la production de compost.


LES BANCELS CEVENOLS EN MACONNERIE DE PIERRES SECHES

Nous avons déjà transporté beaucoup de pierres et nous avons réparé des murs de maçonnerie de pierres sèches afin de retrouver l’horizontalité des terrasses. Et il en reste beaucoup à faire. C'est lors d'un stage organisé par l'Association des Artisans Bâtisseurs en Pierres Sèches que j'ai appris cette technique.

La maçonnerie en pierres sèches est un art traditionnel de construction qui obéit à des règles précises qui assurent la pérennité de l’ouvrage. Cette maçonnerie est particulièrement adaptée au soutien des bancels et faïsses, ces terrasses qui tissent les paysages cévenols, notamment parce qu’elle permet de drainer les eaux de ruissellement de la montagne vers l’aval. Utilisant des pierres de l’endroit, elle ne nécessite l’apport d’aucun liant artificiel et elle est parfaitement écologique et intégrée au paysage.

LA FORMATION

En 2008-2009, nous avons accueilli Marlon, jeune écovolontaire allemand qui a participé aux activités de la ferme et partagé notre quotidien. En 2010-2011, c’est Franz qui nous a aidé tout en découvrant nos méthodes de travail et en partageant nos expériences de vie. En 2012, j'ai guidé une stagiaire de l'Université d'Angers dans la conception d'une randonnée écotouristique et Joachim est venu me prêter main forte avec son bel enthousiasme pour le démarrage de la saison et, en prime, plein de projets fous.

Nous organisons des visites de la ferme pour des groupes d’étudiants que notre expérience d’écologie globale intéresse.

Novembre 2009 IUT de Mende à Vieljouvès


LES PROJETS

Outre le développement et l'entretien des parcelles maraîchères et médicinales, les prochains travaux prévus sont la maçonnerie de pierres sèches autour des bassins de plantes aquatiques, la réparation de la voûte en pierres sèches protégeant le bassin, le développement de l’irrigation et la réparation des béals qui canalisent les eaux de ruissellement, sans oublier … les clôtures et le débroussaillage.



LES REVES

Un éco-hameau où il fait bon vivre ?
Une éolienne ?
Et alors ces poules, c'est pour quand ?

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité..."
Antoine de Saint Exupéry