Posté le 25/07/2013 dans : Au fil des saisons, Agriculture, Apiculture

Vacances à la ferme 2013

Petite histoire des travaux de printemps et d'été à la ferme de l'éco-gîte de Vieljouvès

Je remercie tout particulièrement

Patricia pour ses bonnes idées et l'impulsion qu'elle a donnée à ce projet
Nicola pour sa persévérance malgré une météo capricieuse
Benoît pour son soutien, les essaims et sa bonne humeur inaltérable
Louise et Pauline pour leur courage et leur aide précieuse en ce début d'été
Christine pour sa gentillesse et le désherbage du potager
Véronique pour les cueillettes de fraises quotidiennes, les orties et pour son aide efficace à la cuisine et partout
Denis pour la taille bienveillante des noisetiers, le compost des Templiers et les vaisselles vespérales
Hilda, Gina et Yves, Nelia et Léo pour leur agréable compagnie
Pascale et Philippe pour leur visite à l'improviste
Epidemains pour la valse des genêts
Frédéric et Jérôme pour leur sourire et leur aide soigneuse
...
et tout le monde pour les bons moments partagés

Première semaine d'août

Avec Frédéric et Jérôme, nous avons pratiqué tous les métiers : ensemble, tour à tour et successivement, nous fûmes débroussailleurs, cantonniers, âniers, boulangers, composteurs, maraîchers, cueilleurs, cuisiniers, pâtissiers, serveurs et même engrangeurs... sans oublier quelques délicieuses baignades et savoureux pique-nique sur les rochers au milieu du Gardon.

Deuxième dizaine de juillet

Et voici que Christine, Denis et Véronique prennent le relais. "Et si on dégageait cette aire de battage", me dit Christine, "ce sera chouette pour Gina et Yves". Ma foi, c'est une bonne idée. Aussitôt dit, aussitôt fait... Et le surlendemain, une jolie terrasse a revu le jour. Et puis, chacun s'affaire en cuisine ou au jardin.

Première dizaine de juillet

En ce début de saison estivale, les broussailles vont bon train. On ne sait plus où donner de la tête, ou plutôt, du sécateur ! Pauline et Louise sont bien courageuses de s'y lancer, à l'assaut de ces genêts, fougères et ronces. D'autant que les essaims ne nous laissent pas tranquilles, ça bourdonne de partout. On s'en accommode tant bien que mal et on en récupère quelques uns, grâce à Benoît et son "hyper-poche-à-essaim". Et puis on cueille les premières fraises et on accueille les premiers randonneurs de l'été.

Mai

C'est au mois de mai que l'histoire a commencé avec la participation de Nicola qui fut la première écovolontaire de l'année 2013 à séjourner dans notre gîte en Cévennes et aider aux travaux de printemps à la ferme biologique.
Cette année, les herbes sont particulièrement volubiles et, au début, on ne voyait plus les fraisiers. Après 10 jours de désherbage, le jardin est prêt à recevoir les rayons du soleil sur les floraisons printanières. Nous avons aussi enlevé les racines de bambous traçantes et épandu l'engrais vert. A la table d'hôte, les laitues du jardin et les herbes comestibles sont très appréciées.




Retour au blog

Mots clés : éco-gîtegîte cévennesgîte lozère

Commentaires

Le 11 août 2013 Bob le Bourdon a dit :

#1

C'est Hyyyyyyper super bon de revoir ces bons moments-là ! Merci Dominique !

Le 12 août 2013 Dominique a dit :

#2

@Bob le Bourdon : Trop cooooool. Maïa l'Abeille

Le 20 août 2013 Catherine (môman de Pauline..) a dit :

#3

Trop chouette de voir les filles au boulot ! Merci Dominique pour ce petit compte rendu de juillet et les belles photos !

Le 17 septembre 2013 Claudine a dit :

#4

Nous avons passé de très bons moments sur ton blog.Sommes heureux de voir avec quel bonheur tu concilies travail,nature et amitiés.Félicitations !MaPa

Le 17 septembre 2013 Denis a dit :

#5

Excellente expérience dans ce coin si tranquille. Travail et repos se sont conjugués de la manière la plus harmonieuse qui soit. En tout cas pour moi.

Fil des commentaires de cet article

Ecrire un commentaire




Quelle est la première lettre du mot hjrjgw ? :